Nouveau site

LIRE LES INFORMATIONS SUR

LE FESTIVAL DU LIVRE EN BRETAGNE DE GUERANDE 2012

sur le nouveau site :

http://festivaldulivreenbretagnedeguerande.overblog.com

Publicités
Publié dans festival du livre 2012 | Laisser un commentaire

Neuvième édition

En cette année 2012,  le  « Festival du Livre en Bretagne de Guérande »  aura pour image : la Bretagne au féminin.

Les femmes bretonnes seront-elles mises à l’honneur ? Qui sont-elles ? Vivent-elles  et  ont-elles toujours vécu, discrètes, à l’ombre de leurs époux ? Ces messieurs les guerriers ou marins, souvent les deux à la fois comme c’est fréquemment le cas  sur cette terre armoricaine découpée, échancrée, pénétrée par la mer, traversée par tous les vents. Ils sont très souvent absents ces héros des océans, pécheurs, explorateurs, premiers acteurs des batailles navales, tous ces bretons, soldats à chaque guerre lorsqu’ils ne luttent pas au quotidien pour la survie des leurs. Heureusement les femmes sont là. Présentes au foyer, elles font fructifier le bien, transmettent les bonnes traditions aux enfants.

Les Celtes avaient compris depuis longtemps le rôle des femmes. La femme celte pouvait hériter, tester, gérer ses propres biens, participer aux débats politiques et se battre le cas échéant. Elle pouvait même entrer en sacerdoce en pratiquant la prophétie. Tout ceci au grand étonnement des Romains lorsqu’ils arrivèrent en conquérants.

Dans les temps qui suivirent, quelques bretonnes comme Jeanne de Belleville se firent corsaires ou pirates ce qui ne fait pas de différence quant à l’action : les premiers ont le bon droit pour eux, donc, la gloire, les seconds relégués au ban de la société, se mettent à leur compte et récoltent l’opprobre.  Certaines telle Marion du Faouët s’imposant à des hors la loi, ou, telle la Comtesse de Montfort prenant Hennebont à la tête de 300 chevaliers, ont été des meneurs d’hommes. Vous l’avez remarqué, mettre au féminin certains mots en dévie le sens – Celles qui écrivent sont-elles auteurs ou auteures ? Écrivains ou écrivaines ? L’usage primera.

Cette année ce sont les femmes qui priment au Festival du Livre en Bretagne de Guérande. La Duchesse Anne parle la première, Nathalie de Broc préside, et, à travers bien des ouvrages, vous découvrirez des personnalités féminines qui n’ont pas recherché la célébrité, mais, qui existent.

« La Bretagne au féminin » c’est toute une ambiance pour le Festival, une autre note, un rappel de nos origines et coutumes.      

                                                                                                     Christiane MARCHOCKI Présidente de l’APHRN

Publié dans festival du livre 2012 | Laisser un commentaire

Huitième édition, huitième succès

La huitième édition du Festival du Livre en Bretagne de Guérande a été un succès. Des milliers de visiteurs ont mis le cap sur le centre Athanor, cherchant, dans le sillage des éditeurs, les livres qui leur apportent embruns et sel .
Président d’honneur, Hervé Hamon a pris soin de bien remplir son rôle, intervenant à diverses reprises avec beaucoup d’intelligence et de sensibilité.
Ronan Larvor nous a fait voyager aux îles Kerguelen et Louis Cozan nous a émus avec ses souvenirs de dernier gardien de phare.
Quant à Christian Clères, il nous a embarqués dans les cabines du « France », 50 ans, jour pour jour, après son départ de Saint-Nazaire pour le Havre.
Et puis, il y eut un bodad-lenn, des échanges en langue bretonne, des animations pour enfants dont une en langue bretonne également.
D’autre part, cette huitième édition a été marquée par le lancement des « Rencontres de la Presqu’île », une série de conférences-débats sur l’histoire et l’avenir des activités maritimes qui a réuni de nombreux curieux ainsi que des professionnels de la mer.
Le huitième festival est revenu à quai.
Maintenant, en avant toute pour la neuvième édition !

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Et si la poésie abolissait les murs ?

Pertinente idée que celle de l’association « Bretagne réunie» (qui milite pour le rattachement de la Loire-atlantique à la Bretagne administrative) de lancer un concours international sur le thème du mur.
Le mur réel ou le mur virtuel qui sépare…
Quarante-quatre poètes ont répondu dont un palestinien et un kurde en prison.
Un jeune professeur camerounais, Jean-Claude Awono, a obtenu le prix qui lui a été remis dimanche. Dans l’émotion…
«Les murs font ombrage à la liberté des peuples» a expliqué Paul Loret, président de «Bretagne Réunie».
La poésie en est-elle l’antidote ?
«Les mots sont comme les lierres, ils attaquent les murs et les font tomber» a dit Catherine Bailhache, adjointe à la culture de la ville de Guérande en citant l’écrivain Pascal Quignard.
Et si c’était vrai?

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Inauguration : célébration du livre

L’inauguration du Festival du Livre en Bretagne a été marquée, samedi matin, par une célébration du livre. Après l’intervention de Per Loquet, président de la fédération Gourenez, Catherine Bailhache, adjointe à la culture de la Ville de Guérande a manifesté son attachement au Festival.

Adeline L’Honen, conseillère régionale des Pays de la Loire a dit l’importance qu’elle accordait à une manifestation culturelle comme celle-ci et à la création des Rencontres de la Presqu’île qui élargissent le champ des échanges.


Jean-Michel Le Boulanger, vice-président du Conseil Régional de Bretagne, chargé de la culture a dit combien le livre avait toute sa place dans un monde marqué par l’accélération du temps et le consumérisme. « Le livre est le moyen de retrouver du sens », a-t-il exprimé avec force.

De son côté, Hervé Hamon, président d’honneur, a plaidé pour la reconnaissance de l’écrivain comme « travailleur ». D’autant plus, a-t-il dit, qu’écrire c’est aussi « résister ». Il a fait un parallèle entre le métier d’écrivain et celui de marin qu’il connaît bien. « Tous deux doivent faire face à l’incertitude », a-t-il souligné. Toutefois, Hervé Hamon ne craint pas le « numérique ». Il a cependant mis en garde contre les achats d’outils numériques qui « esclavagisent » le lecteur en imposant une programmation.

Dimanche, le festival se poursuit avec des entretiens littéraires menés par Françoise Pomard, des séances de dédicaces, des ventes de livres auprès des libraires ou éditeurs, des échanges en langue bretonne pour les adultes et les enfants. Sera également remis le prix « Bretagne réunie » à un jeune professeur camerounais, Jean-Claude Awono.

Photos : Adeline L’Honen, Jean-Michel Le Boulanger, Hervé Hamon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rendez-vous avec Hervé Hamon et 150 auteurs

Samedi, vous aviez rendez-vous au Centre Athanor de Guérande avec l’écrivain de marine Hervé Hamon  et près de 150 auteurs. Entre deux dédicaces et deux entretiens littéraires, vous pouviez découvrir les nouveautés des éditeurs ou acheter des livres auprès des libraires.

Vendredi soir, c’était le coup d’envoi du Festival avec la projection du film documentaire d’Hervé Hamon « Chasseurs de tempêtes ». L’écrivain et cinéaste a raconté ses 18 mois passés à bord du remorqueur « Abeille Flandre » au large d’Ouesssant, la vie à bord, la rudesse du métier, la convivialité de ces « héros » du quotidien que sont les membres de l’équipage. Il a répondu aux questions d’une centaine de spectateurs.

A partir de 15H, il s’est exprimé à nouveau dans un entretien avec Françoise Pomard, après l’inauguration officielle (11H30) par le président de la fédération Gourenez, Per Loquet. Christian Clères, Anthony Palou et Ronan Larvor étaient également au programme des entretiens littéraires de l’après-midi.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ouverture des « Rencontres de la Presqu’île »

Mardi soir, Catherine Bailhache, adjointe à la culture de la Ville de Guérande et Per Loquet, président de la fédération Gourenez, ont ouvert les « Rencontres de la Presqu’île ».
Le contre-amiral Alain Bellot a exploré notre passé maritime tandis que le contre-amiral Charles-Henri du Ché, adjoint au Préfet maritime de l’Atlantique (le vice-amiral Anne-François de Saint-Salvy n’a pu être présent en raison de ses fonctions) a exposé les missions traditionnelles et nouvelles de la Marine Nationale.
Une première conférence-débat qui a obtenu l’attention et l’intérêt d’une centaine d’auditeurs.

Mercredi, des lycéens, des parents, ont pu s’informer sur les métiers de la mer avec Eudes Riblier, président de l’Institut Français de la Mer et sur les métiers de la Marine Nationale avec le commandant Denis Bigot de la Direction du personnel militaire de la « Royale ». Les filières des lycées maritimes ont été présentées par Gustave Viala de l’IFM Bretagne. L’occasion était donnée d’avoir un panorama complet des moyens de formation.

Après une intervention de Bruno Hug de Larauze (entreprise MTTM) sur les activités portuaires, Francis Vallat, président du Cluster Maritime Français qui regroupe les entreprises liées à la mer, a parlé des nombreux atouts de la France face aux enjeux maritimes du XXIème siècle. Francis Vallat, représentant de l’Etat Français devant l’agence européenne de sécurité maritime devait faire le point, jeudi soir, sur la protection contre les marées noires.

Christophe Priou, député-maire, a participé au débat sur les "atouts de la France".

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire